Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Lundi, 22/07/2019

VOYAGE D'ETUDE DE LA DELEGATION SENEGALAISE AU MAROC POUR LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME D’INFORMATION TERRITORIAL

Contexte et objectifs

Organisé dans le cadre d’un partenariat avec le PNUD en appui au renforcement de la coopération Sud-Sud, l’Observatoire National du Développement Humain a reçu, du 22 au 26 juillet 2019, une délégation sénégalaise de haut niveau conduite par M. Mor Ndiaye Mbaye, Directeur du Cabinet du Ministre de l'Economie Numérique et des Télécommunications et Mme. Amata Diabaté, Représentant Résident du PNUD Sénégal et composée de directeurs généraux responsables de l'Aménagement du Territoire et de la Planification et des Politiques Economiques ainsi que des conseillers techniques intéressés par les questions de développement territorial.

A travers ce voyage d’étude, la délégation sénégalaise s’est informée des bonnes pratiques du Maroc à travers le système d’information Al Bacharia, développé par l’ONDH. En marge de cette visite, la délégation a également échangé sur les enjeux de l’administration digitale avec plusieurs administrations et responsables marocains dont le domaine universitaire.

Résultats des échanges

La première réunion de travail a eu pour objectif de présenter l’expérience de l’ONDH en matière de mise en place du système d’information « Al Bacharia », avec un focus particulier sur sa composante territoriale. Un rappel du contexte de création de l’ONDH ainsi que ses attributions en matière de suivi-évaluation des politiques publiques de développement humain ont été présentés aux membres de la délégation. Ils ont assisté à un exposé exhaustif retraçant les temps forts du processus de mise en place du SIT, de l’approche adoptée, de son évolution à travers son adaptation au nouveau découpage territorial ainsi que sa généralisation à l’ensemble du territoire national.

Le débat a permis par la suite d’initier une discussion plus approfondie sur les fonctionnalités et la maturité du SIT, qui constitue aujourd’hui un outil de planification et d'aide à la prise de décision au niveau territorial à travers la mise à la disposition des acteurs locaux d’un ensemble d’indicateurs leur permettant d'établir des profils territoriaux du développement humain ainsi que d’échanger sur les principaux défis et obstacles rencontrés lors du processus de mise en placeles résultats atteints et les leçons apprises. 

La deuxième réunion tenue avec les responsables du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville a permis de donner un aperçu sur la structure du Ministère, son Plan stratégique 2017-2021 ainsi que sur les missions de l’Observatoire National des Dynamique Territoriales.

La troisième réunion organisée à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Meknès, le 23 juillet 2019, a été consacrée à la présentation de l’étude sur le profil du développement humain dans la Région de Fès-Meknès, menée conjointement avec l’ONDH. Une occasion pour la délégation sénégalaise d’apprécier la richesse du Système d’information « Al Bacharia » en matière de valorisation des données statistiques en vue d’appréhender les disparités territoriales en matière d’accès des populations aux services et infrastructures de base dont l’éducation et la santé entre autres.

Le 24 juillet 2019, une rencontre sous la présidence de Monsieur le Wali, Coordonnateur National de l’INDH a eu lieu. Cette réunion a permis de présenter le Système d’Information de l’INDH ainsi que le dispositif mis en place pour le suivi-évaluation de la troisième phase de ce Chantier de règne et plus précisément du programme relatif à l’enseignement préscolaire et à la santé de la mère et de l’enfant.

Parmi les axes d’échange ciblés par la délégation sénégalaise pour ce voyage d’études figure celui relatif à la digitalisation et à la dématérialisation de l’administration publique.  A cet effet, une réunion s’est tenue, le 25 juillet 2019, sous la présidence de Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique. Elle a permis d’une part de présenter les réalisations du Maroc en matière de dématérialisation de l’administration publique et les portails mis à profit des citoyens dans ce sens. Et d’autre part, d’apprendre de l’expérience sénégalaise en la matière.

Le 26 juillet 2019 a été tenue, sous la présidence de Monsieur le Secrétaire Général de l’ONDH, M. El Hassan El Mansouri, la réunion de restitution des conclusions de la mission, et ce en vue d’explorer les pistes de collaboration entre le Maroc et le Sénégal en matière des systèmes d’information.  Les membres de la délégation ont manifesté leur satisfaction quant au déroulement de cette mission qui les a outillés de connaissances dans le cadre de leur projet national de faire de la gouvernance numérique des territoires un outil de planification stratégique. De son côté, M. El Hassan El Mansouri a affirmé la volonté de consolider cette coopération afin de relever les défis communs et a réitéré, par la même occasion, l’importance d’associer les universités, qui constituent des espaces « neutres » pour l’évaluation au niveau territorial.

Recommandations

A l’issue de la rencontre, l’ONDH, le PNUD Maroc et le PNUD Sénégal, en présence du MAEC, se sont mis d’accord sur la mise en place d’un partenariat durable à travers l’élaboration d’une convention cadre et spécifique dans l’optique d’optimiser leur collaboration en matière de systèmes d’information et de favoriser l’apprentissage mutuel et le partage d’expériences des deux pays à travers la mise en place d’un cadre de coopération sud-sud. Comme première activité, il a été ainsi décidé d’organiser un voyage d’études au Sénégal au profit d’une délégation marocaine au cours du mois de novembre.