Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Vendredi, 24/03/2017

Signature du document de projet d’appui à l’évaluation des politiques publiques en faveur d’un développement humain équitable

Rabat, le 24/03/2017— Le Secrétaire Général de l’ONDH, M. El Hassan El Mansouri et le Coordonnateur Résident des Nations Unies au Maroc, M. Philippe Poinsot procéderont à la signature d’un accord de partenariat portant sur l’appui à l’évaluation des politiques publiques en faveur d’un développement humain équitable, aujourd’hui au siège de l’ONDH. L’accord sera également signé par les représentants de 7 agences et fonds des Nations Unies, en l’occurrence, le PNUD, l’UNICEF, l’ONUFEMMES, l’UNFPA, l’UNODC, l’OMS et le FAO.

Cette initiative s’inscrit dans la continuité de deux cycles antérieurs : le cycle 2007-2012 qui a porté sur « la mise en place de l’ONDH à travers un partenariat avec le PNUD » et le cycle 2012-2016 d’« appui technique : outils de l’ONDH, l’expertise, en partenariat avec l’UNICEF, ONUF, UNFPA et le PNUD ». Ainsi, suite aux recommandations de l’évaluation finale du programme conjoint 2012-2016, il a été décidé de renforcer le partenariat existant entre l’ONDH et les agences des Nations Unies à travers ce nouveau projet tout en capitalisant sur les acquis des cycles précédents.

L’objectif principal de ce nouveau cycle est d’ancrer au plan national, la culture évaluative rattachée aux différentes dimensions du Développement Humain et d’être en phase avec les évolutions institutionnelles en matière de connaissances pour éclairer les politiques publiques. Le projet vise ainsi l’amélioration de l’efficacité et du ciblage des politiques publiques de développement humain, en particulier les investissements portant sur les populations les plus vulnérables, les enfants, les jeunes, et les personnes âgées tout en veillant à l’intégration transversale de la dimension genre.

Par ailleurs, ce programme conjoint est aligné avec l’Agenda 2030 pour le développement durable, avec les dispositions de la Constitution de 2011 ainsi qu’avec l’ensemble des réformes et chantiers nationaux touchant à l’amélioration de l’efficacité des politiques publiques, tels que la régionalisation avancée et l’institutionnalisation de l’évaluation des politiques publiques.

Le projet s’étalera sur une période de 5 ans avec un lancement prévu pour 1er avril 2017. Il nécessitera un budget global à hauteur de US$ 4 000 000 qui sera pourvu conjointement par le gouvernement et les 7 agences et fonds des Nations Unies, signataires de cet accord.