Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Vendredi, 16/11/2018

Réunion d’échange pour le lancement de l’étude qualitative sur les NEET (Not in Education, Employment, or Training)

Rabat, le 16 novembre 2018- L’Observatoire National du Développement Humain a organisé une réunion d’échange en vue du lancement de l’étude qualitative sur les NEET à son siège à Rabat.

L’inclusion sociale et professionnelle des jeunes est une problématique pour laquelle l’Observatoire a consacré de nombreux travaux, notamment son deuxième rapport annuel dédié à l’évaluation des progrès en matière d’inclusion (2011).

De même, l’Observatoire, en partenariat avec l’Office de Coopération Economique pour la Méditerranée et l’Orient (OCEMO), a mené une enquête en 2013 dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz portant sur les attentes de la jeunesse. Il a également participé au projet  «Réseau des Universités Marocaines pour l’enseignement Inclusif » consacré à la question de l’inclusion dans le système d’enseignement supérieur au Maroc avec un focus particulier sur les besoins, les attentes et les doléances de groupes souffrant de difficultés d’intégration au sein des universités marocaines.

Pour approfondir cette réflexion, l’ONDH, en partenariat avec l’UNICEF, a fait le choix de lancer une étude sur la situation des jeunes et leurs attentes en insistant sur les sans emploi, hors du système scolaire et sans formation. L’objectif étant de décrire leurs caractéristiques, d’analyser l’hétérogénéité de leur situation, de comprendre les causes de leurs difficultés et de proposer des mesures de politiques publiques adaptées.

Lors de son intervention, Monsieur El Hassan El Mansouri, Secrétaire Général de l’ONDH, a souligné l’importance de la question des jeunes aujourd’hui et les interpellations qu’elle suscite quant à leur place dans la société, leur devenir, leur vision du lien social ainsi que leur rapport au projet démocratique en cours de consolidation au Maroc. Il a également rappelé que, face à un niveau de chômage élevé parmi les jeunes et des conditions d’emploi précaires, ces derniers se retrouvent souvent exclus socialement, d’où la nécessité d’y apporter des réponses franches et urgentes.

Ainsi, sur la base d’investigations qualitatives menées en collaboration avec la Banque Mondiale, l’Observatoire envisage d’approfondir ces analyses en traitant les dimensions qualitatives habituellement absentes des enquêtes statistiques portant sur les attentes des jeunes, leurs opinions, les relations familiales, etc.

Par ailleurs, M. El Hassan El Mansouri a énoncé les autres objectifs de cette rencontre, en l’occurrence :

  • Identification d’un modèle de partenariat avec les Universités pour mener les enquêtes sur le terrain ;
  •   Discussion autour des mécanismes de ces enquêtes territorialisées ;
  • Définition du portage institutionnel de la question des NEET au niveau des territoires.

 

A l’issue de la séance d’ouverture, l’équipe de l’ONDH en charge du dossier a présenté deux exposés. M. Ikbal Sayah, chef du pôle des Etudes Générales, a fait une présentation sur l’insertion socio-économique des jeunes au Maroc à travers un diagnostic multidimensionnel axé sur la citoyenneté, la santé et le bien-être, l’éducation et la formation et l’insertion professionnelle.

Le second exposé intitulé « Les NEETs : qui sont-ils ? » a été présenté par M. Abdelfattah Hamadi, chef du pôle Système d’Information. Ce dernier a porté sur le concept et les définitions des NEETs, les NEETs au Maroc et un benchmark au niveau international et régional, le profil des NEETs au Maroc ainsi qu’une analyse transitionnelle de leur statut.

S’en est suivi un débat fructueux qui a permis à l’ensemble des parties prenantes, en l’occurrence les représentants de l’UNICEF et la Banque Mondiale, les experts et les universitaires de partager leurs recommandations et suggestions en vue d’approfondir la réflexion sur cette thématique mais également de discuter plus en détail le portage de l’étude au niveau territorial.

A l’issue de la réunion, a été décidé ce qui suit :

     Adaptation de la définition des NEETs aux spécificités du Maroc, avec une actualisation des données (la vague de 2017 de l’Enquête Panel des Ménages de l’ONDH (EPM)).     Adaptation de la définition des NEETs aux spécificités du Maroc, avec une actualisation des données (la vague de 2017 de l’Enquête Panel des Ménages de l’ONDH (EPM)).

  •      Adaptation de la définition des NEETs aux spécificités du Maroc, avec une actualisation des données (la vague de 2017 de l’Enquête Panel des Ménages de l’ONDH (EPM)).
  •    Intégration des questions relatives aux jeunes (y compris les NEETs) dans le questionnaire de l’EPM.
  •   Spécification territoriale de la problématique des NEETs.
  •  Prise en compte de la question du vécu des NEETs selon les catégories, les sexes et espaces est primordiale pour proposer des pistes et actions palliatives.
  •  Adhésion des universités partenaires sur le plan académique et institutionnel afin d’assurer le relais au niveau territorial.

 

© 2018 L'Observatoire National du Développement Humain - Tout Droits Réservés - Agence web FORNET - Date de dernière mise à jour - Mercredi, 05/12/2018