Current Size: 100%

Publications

LE DÉVELOPPEMENT DE LA PETITE ENFANCE ET L’INÉGALITÉ AU COURS DU TEMPS

Contexte

Au Maroc, peu d'enquêtes ont été menées sur le développement de la petite enfance (DPE) qui occupe pourtant une place déterminante du développement humain. En effet, les inégalités lors de la petite enfance sont inquiétantes dans la mesure où les enfants n'ont aucun contrôle sur leur situation à un stade qui est pourtant déterminant pour l'âge adulte. Les inégalités accumulées durant cette période jouent un rôle dans la transmission intergénérationnelle de la pauvreté. Partant de ce constat, l'ONDH en partenariat avec la Banque mondiale, a réalisé en 2015 une étude sur le développement de la petite enfance au Maroc. Son objectif était d'examiner à partir de douze indicateurs, les inégalités observées dès la petite enfance au niveau de la santé et de la survie des enfants, leur nutrition, et leur développement social, émotionnel et cognitif d'avant la naissance jusqu’à l’âge de 5 ans (âge d’entrée à l’école au Maroc).

Résultats

Il en ressort qu'il existe des disparités de chance entre enfants d'avoir un développement sain. En effet, les inégalités sont importantes en matière d’accès aux soins. Ainsi, les enfants les plus favorisés sont certains à 100 % de bénéficier de soins prénataux, de soins lors de l'accouchement et de vaccinations, ainsi que d'être faiblement exposé à un risque de mortalité infantile. Quant aux enfants les moins favorisés, ils avaient en 2012, seulement 54% de chance de bénéficier de soins prénataux et une probabilité de 40% d'être assistés par un personnel qualifié au moment de l'accouchement. De plus, le risque de souffrir de retard de croissance, d'insuffisance pondérale et d'émaciation dépend également de la situation initiale des enfants. Les moins favorisés ont un risque de 33% d’avoir un retard de croissance, contre 5 % pour les plus favorisés. Concernant le développement social, affectif et cognitif des petits enfants, les inégalités sont également très marquées. Les enfants les plus favorisés ont 95% de chance de bénéficier de ce développement que leurs pairs moins favorisés. Mais, au final, la part des enfants ayant des activités de développement ne dépasse pas les 34%. Le plus inquiétant est que 90% des enfants ont été violentés, le mois précédant la date d'enquête, mettant leur développement en danger. Les enfants les moins favorisés ont une probabilité quasi totale (99%) d'être violenté comparativement aux plus favorisés qui le sont aussi, mais à un pourcentage à peine inférieur (74%). Étonnamment, le travail des mineurs, notamment domestique, touche deux fois plus les enfants les plus favorisés (16%) que leurs pairs les moins favorisés (8%).

Recommandations

Les inégalités entre petits enfants qui ressortent de cette étude ne sont pas une fatalité. Le Maroc peut y remédier en empruntant plusieurs voies :

 Amélioration de la couverture de sel iodé afin de prévenir le retard de croissance des enfants. Ce dernier commence in utero et culmine souvent autour de deux ans. Pour optimiser les impacts au cours de cette période et obtenir des effets durables au-delà de la petite enfance, les interventions nutritionnelles doivent être mises en place à long terme.

 La généralisation d'une école préscolaire de qualité afin de réduire entre autre les disparités économiques plus tard. Les écarts de rendement dans la compétence sociale, la communication et les connaissances générales diminuent de manière significative chez les enfants les plus pauvres lorsqu'il y a une intervention au niveau du développement de la petite enfance.

 Fournir des transferts en espèces aux familles afin qu'elles puissent utiliser plus efficacement les services. Les transferts monétaires améliorent les résultats de développement des petits enfants les plus pauvres par une augmentation des visites de soins de santé préventifs pour les enfants de moins de cinq ans, une amélioration du développement cognitif et socio-affectif, réduit le retard de croissance etc.

© 2018 L'Observatoire National du Développement Humain - Tout Droits Réservés - Agence web FORNET - Date de dernière mise à jour - Vendredi, 20/07/2018