Current Size: 100%

Activités

Atelier de lancement du débat sur le Développement Humain au Maroc

> Rabat : 18/07/2016 Séminaires et ateliers

Le développement humain se distingue fortement des autres conceptions du développement. Il vise à accroitre la capacité des individus à vivre mieux et ainsi à s’épanouir. Dans cette optique, le développement humain traduit une préoccupation humaniste forte selon laquelle les individus sont la véritable richesse des nations.

C’est dans ce contexte que l’ONDH envisage de lancer un processus de concertation pour alimenter un large débat public sur les concepts du développement humain et ses référentiels ainsi que son adaptation au contexte national à travers trois questionnements.

Sur quels référentiels doit-on se fonder ?

Les références seront puisées dans le cadre institutionnel du Maroc : la Constitution de juillet 2011, les Discours Royaux, le Rapport du Cinquantenaire du Développement ou dans les engagements internationaux de l’Etat marocain. Ce concept devra être mis en rapport avec les Objectifs de Développement Durable. 

Quel concept de développement humain durable doit-on adopter ?

Partant du principe que le concept de développement humain doit refléter la situation réelle de notre pays, nous devons redéfinir ses contours par rapport à notre référentiel. Ceci permettra d’avoir la pondération des objectifs en fonction des spécificités des réalités de notre pays.

Quel outil d’observation doit-on instaurer ?

L’ONDH mettra en place un outil d’investigation spécifique pour recueillir les informations requises permettant de rendre compte du développement humain au Maroc et ce à travers le déploiement d’une grille d’indicateurs.

Les ateliers organisés par l’ONDH ont permis de questionner le concept de développement humain et ce à travers une large concertation avec les partenaires et selon une approche participative. Des concepts mieux appropriés au développement humain au Maroc seront alors développés. Enfin, un rapport sur le développement humain sera édité tous les deux ans.