Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Lundi, 16/04/2018

ATELIER TECHNIQUE SUR LE RAPPORT DE DEVELOPPEMENT HUMAIN

L’Observatoire National du Développement Humain (ONDH) a entamé, depuis juillet 2016, un processus de concertation avec une pluralité d’acteurs nationaux en vue d’élaborer un rapport sur le développement humain fondé sur une approche de mesure concertée.

Dans la perspective d’enrichir ce processus par des expériences internationales similaires, l’Observatoire a organisé, avec l’appui du PNUD Maroc, le 16 avril, un atelier technique au siège de l’ONDH. Co-présidé par Mr El Hassan El Mansouri, Secrétaire Général de l’Observatoire et Mr Philippe Poinsot, Représentant Résident Coordonnateur des Systèmes des Nations Unies au Maroc, la première session de l’atelier a été articulée autour de trois axes ;

  • L’importance et l’intérêt des rapports nationaux en développement humain, présenté par le Directeur Adjoint du Bureau « Rapport en Développement Humain » du PNUD, Mr Thangavel Palanivel.
  • L’approche méthodologique adoptée dans l’élaboration du rapport de l’ONDH sur le développement humain ainsi que les premiers résultats obtenus, présenté respectivement par les consultants de l’ONDH, Mr Mohammed Douidich et Mr Larbi Jaidi.
  • Des remarques et suggestions des experts internationaux pour l’enrichissement du rapport de l’ONDH sur le développement humain. Outre les commentaires portant sur des questions de forme, les interventions des experts peuvent être résumé comme suit ; 1) Ils ont tout d’abord félicité l’équipe de l’ONDH pour la rigueur et la pertinence dudit rapport en soulignant sa conformité aux normes internationales établies. 2) Puis ils ont mis en exergue l’autre point fort du rapport, à savoir le processus de concertation qui a connu l’implication de divers acteurs institutionnels. 3) Concernant « les inégalités »le thème choisi de ce rapport, l’avis des experts internationaux a été encore une fois unanime. Ce choix a été salué au regard du contexte actuel du Maroc qui, malgré les efforts consentis pour améliorer son indice de développement humain, figure toujours parmi les pays à développement humain moyen.

Ce rapport, par la qualité de sa méthodologie et la rigueur de son contenu, devrait interpeler les décideurs en matière de politiques publiques sur l’efficacité de la politique de développement humain du Maroc, et par conséquent, devrait susciter un débat national sur les inégalités.  

La seconde session sur « le processus d’établissement des rapports et d’appropriation des conclusions pour améliorer les politiques publiques » fut l’occasion pour les experts internationaux de partager avec l’ONDH les bonnes pratiques en matière de stratégie de communication pour la prise en considération des conclusions et recommandations des rapports par les décideurs des politiques publiques. Cette dernière a été marquée par les interventions suivantes ;

  •  Mme Elena Danilova Cross, Spécialiste des Programmes en Pauvreté et Inégalités au Hub Régional du PNUD, a présenté les bonnes pratiques pour l’utilisation de ces rapports nationaux dans l’amélioration des politiques publiques de développement humain.
  •           Mr Amarakoon Bandara, Conseiller Economique au PNUD Zimbabwe a partagé l’expérience du Zimbabwe en matière d’élaboration de son rapport national ainsi que les principaux résultats obtenus.
  •          Mr Shakeel Ahmed, Directeur Adjoint Pays et Responsable de développement des Politiques du PNUD au Pakistan, a également exposé l’expérience du Pakistan en la matière.

Consultez les présentations de l’atelier.

© 2018 L'Observatoire National du Développement Humain - Tout Droits Réservés - Agence web FORNET - Date de dernière mise à jour - Mercredi, 23/05/2018